20,00

Saltimbanque, c’est Bernard Becker. Bernard, l’enfant unique qui a grandi dans la banlieue de Clermont-Ferrand, bercé par l’amour d’un père et d’une mère toujours bienveillants.
Saltimbanque, c’est aussi un adolescent qui a grandi vite, bien trop vite, et qui a été obligé de ranger au vestiaire ses rêves de ballon rond pour trouver un nouveau moyen d’expression avec la musique et les bals populaires.
Saltimbanque, c’est un jeune éducateur tiraillé entre sa volonté sincère d’apporter du soutien aux personnes dans la difficulté et son désir naissant d’écumer les scènes auvergna­tes et les autres avec le Fog, son Formidable Orchestre Gaulois.
Saltimbanque, c’est ce chanteur leader qui a eu la volonté et la détermination de tout quitter en Auvergne pour débarquer à Paris, enregistrer plusieurs albums, mener une vie de grand luxe entre champagne à volonté, montre en or, concerts sous la Tour Eiffel et show devant le roi du Maroc.
Saltimbanque, c’est ce même artiste qui, après plusieurs années à côtoyer les stars, voit son rêve de carrière dans le monde de la musique se consumer peu à peu et choisit avec force et détermination de repartir à zéro et de tout reconstruire. Et se reconstruire d’abord lui-même avant de bâtir, pierre après pierre, un solide orchestre de variété composé aujourd’hui de vingt-quatre éléments. Un orchestre de saltimbanques portant fièrement son nom de scène et qui sillonne, depuis plus de trente ans, les routes de France et de Navarre.
Fort de nombreuses anecdotes, d’abondants souvenirs et de péripéties, ce récit biographique nous plonge dans la vie mouvementée de Bernard Becker. Un crooner-rocker aux multiples facettes qui confirme que, si les chats ont sept vies, lui, il a choisi de toutes les regrouper en une seule. Celle d’un Saltimbanque.

Categories: .

Description

Ecrit par Jean-Baptiste Botella,

Jean-Baptiste Botella a vingt-neuf ans. Diplômé de l’ESJ, il est journaliste en Auvergne. Il signe ici son deuxième livre d’entretiens.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bernard Becker saltimbanque”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *